0766028262 florent@teamidite.com

Pourquoi vaincre la timidité est aujourd’hui nécessaire?

Lorsqu’on est timide, que l’on manque de confiance en soi ou tout simplement anxieux social, on n’a pas toujours la motivation pour changer et se débarrasser de sa timidité une bonne fois pour toute.

Et pourtant….

Nous avons tous entendu parlé à l’école de la sélection naturelle. C’est la théorie de l’évolution de Darwin, nous disant en gros que l’environnement dans lequel vit une espèce vivante (donc arbres, fleurs, animaux, humains, etc) va exercer une pression sur cette espèce. Les individus ayant certains caractères biologiques auront plus de chance de survivre et de se reproduire. Et ainsi de transmettre leurs gênes. Donc la nature va sélectionner les individus les plus aptes et se débarrasser des autres. Et oui la nature n’est pas morale.

Aujourd’hui, en comparaison avec le processus de sélection naturelle, on parle de Darwinisme social. Dorénavant c’est la société qui exerce une pression sur les individus et qui les met en compétition pour en sélectionner que les plus aptes. Que cela soit pour trouver un emploi ou fonder une famille, le niveau de compétence social de l’individu va-t-être déterminant. Il est donc important que chacun développe ses compétences sociales et d’autant plus quand on manque de confiance en soi.

Dans cet article, nous verrons:

  • Les compétences sociales à développer pour être mieux dans vos baskets
  • Pourquoi la timidité était plus simple à gérer avant, contrairement à la vie actuelle

Un timide a tout intérêt à développer son intelligence sociale pour prendre confiance. C’est la capacité à entrer en relation avec les autres, d’analyser les interactions sociales et de pouvoir tirer profit de ces interactions.

La société occidentale est aujourd’hui une société individualiste. Chacun y est libre et doit y faire sa place de façon autonome. C’est là que l’intelligence sociale rentre en jeu ! Mais savoir bien décrypter les interactions, qui plus est en s’y adaptant, n’est pas inné ! Ceux sont des compétences nécessaires mais parfois on ne les maîtrise pas, surtout lorsqu’on souffre de timidité, d’un manque de confiance ou d’anxiété sociale.

Pas de panique ! Cela peut s’apprendre et à n’importe quel âge.

 

Vaincre sa timidité et prendre confiance grâce à l’intelligence sociale ?

L’intelligence sociale regroupe un panel énorme de compétences. C’est un peu la genèse du développement personnel mais aussi son avènement car elle permet d’avoir des relations sociales de qualités, ce qui est un moteur pour l’être humain. Et quand on souffre de timidité, on manque de confiance en sa capacité à nouer des liens, alors on peut parfois manquer de relations avec les autres.

Alors oui c’est bien beau tout ça mais on ne répond toujours pas à la question. Si je veux pouvoir décrypter les relations sociales et m’y épanouir, je dois avant tout bien me connaître moi-même, gérer mes propres émotions. Puis pouvoir reconnaître celles de l’autre et y répondre de manière approprier. Mais également connaitre mes besoins, développer ma confiance et mon estime. Une fois que cette base est solide je dois encore développer d’autres compétence liées à l’interaction (WTF ?? ce n’est pas déjà assez avec ça ? c’est déjà bien oui mais il en faut un peu plus). Savoir m’exprimer correctement avec le vocabulaire approprié à la situation, parler suffisamment fort avec une diction claire, savoir quand m’affirmer et quand faire profil bas, sont aussi des qualités souhaitables.

Mais aussi être vraiment à l’écoute de l’autre et pas retrancher en moi-même à penser à ce que je vais bien pouvoir dire, qu’est-ce que l’autre pense de moi, est ce que ce que je viens de dire est intelligent, est-ce que je me tiens correctement, etc. Tout ce dialogue intérieur vient polluer l’interaction et ne me place pas dans le moment présent. De plus, cela sabote la confiance en soi Je peux encore ajouter à cette liste non exhaustive le fait de connaitre les règles de politesse et les règles associées à tel ou tel milieu social. Voilà une petite liste de compétences (qui s’apprennent) afin de gagner en confiance et faire sa place dans la société moderne.

Timide: avant ce n’était pas un problème?

Ben oui en fait. C’était mieux de ne pas l’être c’est sûr mais pas nécessaire comme aujourd’hui (à moins que vous soyez fille/fils de milliardaire auquel cas ce n’est pas la peine de continuer la lecture).

Au temps très lointain où les hommes vivaient en tribu dans la nature verdoyante et les forets à perte de vue, il était un homme… Non je m’emporte, pas la peine de remonter si loin pour comprendre où je veux en venir. Remontons 200 ans en arrière par exemple, j’aurais très bien pu dire moins. Bref, à cette époque les humains vivaient encore en communauté, la religion avait une place forte et soudait encore plus la communauté, les gens vivaient pour la majorité à la campagne dans des petits villages où tout le monde se connaissait. L’entraide faisait partie de la vie quotidienne. Chacun avait un métier garanti, de père en fils le plus souvent (si votre père était paysan alors vous alliez le devenir tout naturellement ou encore occuper un poste dans la religion, ou l’armée).

Votre épouse ou mari était aussi choisi et vous aviez votre place au sein de la société. Il n’y avait pas à être compétent socialement pour cela, timidité ou pas, confiance en soi ou pas, on avait une place garantie (bon pas beaucoup de possibilités d’évolutions et d’avancement en terme de carrière mais quand même un spot dans la communauté).

Etre timide et manquer de confiance aujourd’hui

Aujourd’hui la société à évoluer vers plus de liberté individuelle. Chacun y est libre de faire sa propre place. Cette évolution vers plus de liberté est une bonne chose mais chacun doit alors se former.

A l’heure actuelle pour décrocher un emploi il faut un CV au top, bien parler, savoir se vendre et avoir confiance en soi. Dans le domaine affectif c’est la même chose, pour rencontrer et commencer une relation amoureuse avec une femme/un homme/ un homme-femme il faut aller de l’avant et provoquer les choses, il ne suffit plus de se pointer au rendez-vous arrangé par les parents entre les 2 futurs époux comme avant (d’ailleurs ça se fait toujours dans certains pays, j’ai des amis indiens pour qui ça s’est passé comme ça).

Maintenant la majorité de la population vit dans des grandes villes où l’entraide n’est pas vraiment présente, le nombre de marginaux dans les rues de Paris en constante augmentation l’atteste. Autrefois chacun avait sa place dans la société, et même si on était ultra réservé /timide ou bien juste un peu différent on avait quand même une compagne/un compagnon, une famille, des amis, un métier, et tout un réseau social d’entraide.

La nécessité de se former quand on manque de confiance

Aujourd’hui, à moins de faire appel à la chance et aux prières, construire une vie réussie pour soi est plus difficile qu’autrefois quand on n’a pas confiance en soi. C’est pourquoi il est utile d’élargir vos compétences sociales. L’école ne nous enseigne pas ces compétences (pourtant vu le temps qu’on y passe on pourrait très bien le faire). Et si nous n’avons pas eu les bons modèles (parents, profs, personnes proches, etc) pour nous apprendre et que nous nous ne formons pas par nous-mêmes, alors nous réduisons nos chances de mener une vie épanouissante.

 

Fermer le menu