0766028262 florent@teamidite.com

Méditer pour prendre confiance en soi

Méditer permet d’améliorer la confiance en soi. Comment? C’est ce que l’on va voir dans cet article :

  • Prendre du recul sur ses pensées avec la méditation
  • Méditer simplement
  • Des conseils pour continuer à méditer

Je ne vais pas vous parler de méditation religieuse pour faire de vous un moine bouddhiste. Et pour aller vous percher quelque part dans l’Himalaya et méditer, ce n’est pas le sujet ici. Nous allons plutôt voir comment utiliser la méditation afin d’être mieux dans ses baskets, prendre confiance en soi et plus à l’aise avec les autres personnes. Mais aussi avoir l’esprit plus calme et moins de pensées dévalorisantes.

Méditer pour cesser de vous dévaloriser

Il y a plein de techniques de méditation différente. Ici nous allons nous intéresser à la médiation dite de pleine conscience. Elle permet de prendre du recul par rapport aux pensées et plus spécifiquement par rapport au critique intérieur.

Le critique intérieur c’est les pensées automatiques et dévalorisantes balancées par le cerveau.

Exemple : je suis nul, je n’y arriverais jamais, les autres sont meilleurs que moi, etc. Toutes ces pensées dévalorisantes n’aident pas à prendre confiance en soi. On parle souvent de prendre du recul par rapport à ses pensées négatives, d’être cool avec soi-même. Cela fait partie des conseils à appliquer pour prendre confiance en soi.

Mais la question se pose souvent de : comment est-ce que je fais pour prendre du recul par rapport à mes pensées ?

Une méthode que je vous propose est donc de méditer. Mais pas n’importe comment.

 

Comment méditer simplement ?

Au début, pendant 2 semaines, il va falloir pratiquer tous les jours. Consacrez-y 10 minutes par jour. Trouvez un endroit calme, où vous pouvez être seul. Cela peut se faire soit assis, soit allongé.

  1. Assis ou allongé
  2. Fermez les yeux
  3. Respirez

Vous avez vu c’est simple ;). Il va falloir vous concentrer sur la sensation de l’air qui entre et sort de vos narines, vraiment sentir cet air. Et vous allez vous rendre compte au bout d’un moment que vous allez être entraîné dans vos pensées. Une pensée va en entraîner une autre et ainsi de suite. Sans vous en rendre compte vous aurez totalement abandonné l’attention portée à votre respiration. Vous serez dans vos pensées, ailleurs. Dès que vous vous rendez compte de cela, revenez à vos sensations, à votre respiration.

Le contrôle des allers-retours

Irrémédiablement, vous allez au bout d’un certain temps retourner dans vos pensées. Revenez à nouveau à votre respiration. Et ainsi de suite. L’idée n’est pas d’empêcher les pensées. C’est juste d’exercer ce va et vient entre vos pensées et votre respiration. Et aussi de vous rendre compte de ce phénomène, qu’une pensée en entraîne une autre et on se retrouve happé dans un scénario que l’on ne contrôle même pas. C’est exactement cela qui se produit dans la vie de tous les jours lorsqu’on rumine. On se fait des scénarios négatifs dans notre tête.

Faites cela pendant 10 minutes, ces aller-retours entre pensées et sensations. Une fois que vous êtes à l’aise avec la technique, vous pourrez vous apercevoir dans votre vie quotidienne les moments où vous vous échappez dans vos pensées. Et plus particulièrement les pensées dévalorisantes et les scénarios catastrophes que vous vous faites tout seul. Ces ruminations ne servent à rien et vont même vous desservir dans votre but d’améliorer votre confiance.

Grâce au fait de méditer, vous pourrez prendre du recul par rapport à ses pensées négatives et arriverez à vous en extraire. Vous aurez acquis cette capacité.

Méditer dans la vie quotidienne

Une fois que vous maîtrisez bien la technique, vous pouvez l’implémenter dans votre vie quotidienne et étendre son utilisation. Vous n’aurez plus besoin de dégager 10 minutes de votre temps pour pratiquer de manière régulière mais vous pourrez pratiquer à n’importe quel moment.

Continuez à consacrer 10 minutes à simplement méditer une fois de temps, c’est ce que je fais. Mais focalisez le maximum du travail sur votre vie de tous les jours.

La plupart du temps nous agissons en mode pilote automatique. Nous faisons les choses sans vraiment y penser, les gestes sont fait de manière automatique tout en pensant à autre choses. Prenons un exemple : le matin on se brosse les dents, on s’habille. Et cela on le fait de manière automatique. On n’y pense pas en fait, on enfile nos vêtements et on pense déjà à notre journée de travail. Alors qu’avec la méditation pleine conscience vous serez complètement présent à votre habillement. Génial non ? ;). Vous allez pouvoir pleinement sentir le contact du tissu sur votre peau et enfiler tous les jours vos vêtements en étant à 100% dans l’instant présent.

Encore plus de contrôle des allers-retours

Bon allez, je vous donne un autre exemple où utiliser la méditation dans la vie et plus intéressant que l’enfilage de vêtement. Vous êtes avec votre copine ou votre copain en train de passer un moment sympa (autrement dit au lit). Alors c’est tout de même plus sympa d’être présent aux sensations corporelles, que de penser à ce que vous allez manger ensuite. Ou de penser aux cadeaux Noel pour votre grand-mère, d’être en gros ailleurs dans vos pensées. Si vous savez méditer, vous aurez la capacité de revenir à l’instant présent, ce qui sera plus agréable.

Pareil si vous faites une promenade, vous pouvez être vraiment présent. Ecouter les sons environnants, profiter du paysage et des odeurs de fumier. Ouvrez vos narines et sentez le doux parfum de la campagne les remplir. Faites cela au lieu d’être ailleurs dans vos pensées, à penser à votre boulot par exemple. Savoir profiter de l’instant.

Continuez tous les jours à faire ces allers-retours entre la pensée et le présent. Vous ne pourrez pas empêcher vos pensées d’arriver, mais ce que vous pouvez empêcher c’est de rester dans vos pensées et de ruminer.

En présence des autres, c’est la même chose. Si vous avez tendance à partir dans vos pensées, vous auto jugez (est-ce que ça se voit que je suis mal à l’aise ? etc.), revenez à la conversation, soyez présent. Prenez conscience de ces pensées là et écoutez vraiment les autres parler. Au fur et à mesure vous serez plus à l’aise avec les autres car vous vous critiquerez moins. Ainsi votre confiance se développera.

Fermer le menu