0766028262 florent@teamidite.com

Le critique intérieur, le reconnaître et le combattre

Nous connaissons tous cette petite voix intérieure qui peut nous freiner dans la réalisation de nos projet, notre épanouissement personnel et nous fait perdre confiance en nous. En psychologie, ce phénomène est appelé « le critique intérieur ». Plus ou moins prononcée selon les personnes, cette partie de nous peut se révéler être un véritable frein dans nos vies on entretient le manque de confiance en soi.

 

Le dialogue intérieur, qu’est-ce que c’est ?

Le critique intérieur est avant tout une façon de ressentir les choses de la vie. Il se traduit généralement par un manque de confiance en soi, d’estime de soi, un blocage à se projeter ou encore des montées d’angoisse. Le Critique est souvent assimilé à une petite voix au sein de notre esprit qui nous empêche d’avancer. Les indications qu’ils nous donnent réveillent en nous des sentiments et des peurs primaires.. C’est la raison pour laquelle on y accorde autant d’importance.

Certaines personnes ne sont pas très affectées par leur critique intérieur et arrivent facilement à le dépasser. Toutefois, pour d’autres, ce phénomène peut être un véritable handicap au quotidien et les empêcher d’accomplir les tâches qu’elles se sont fixées. Tout cela est surtout une question d’éducation et donc c’est tout à fait possible de diminuer ces critiques envers vous-même.

Les personnes étant motivées par leur critique intérieur sont considérées comme particulièrement critiques avec elles-mêmes. Cela se manifeste par un refus d’accepter la réussite ou un questionnement permanent sur les choix fait ou à faire. Le résultat d’une remise en question trop omniprésente est un frein à la réalisation de ses projets et contribue au manque de confiance en soi. Cela produit également une inaptitude à s’épanouir dans sa vie.

Comment passer outre notre critique intérieur et booster sa confiance?

La première étape pour pouvoir passer outre son critique intérieur est de prendre conscience qu’il existe. Il faut prendre le temps d’écouter la petite voix qui nous dit qu’on aurait dû faire telle ou telle chose sans pour autant se focaliser dessus. Plus vous l’écouter, plus les remarques sont nombreuses. Il faut garder en tête que tout ça vient de votre propre esprit. C’est donc vous-même qui vous faites ces critiques. Le critique intérieur aura également la fâcheuse manie d’enregistrer les mauvaises appréciations que vous auriez pu entendre sur vous. Il ne prendra pas en compte les compliments que l’on peut vous faire.

Une fois que vous avez réussi à dissocier votre critique intérieur du reste de vos pensées, vous pouvez commencer à l’analyser et à mettre de la distance avec ce qu’il dit. Il y aura toujours quelque chose à critiquer, peu importe le sujet. C’est pourquoi il est essentiel de faire la différence entre une critique qui vous sera bénéfique, et une autre qui vous bloquera dans votre vie. Afin de battre votre critique, il va falloir le mettre en opposition avec votre conscience. Quelles sont les critiques qui me sont utiles ? Quelles sont celles qui ne sont pas rationnelles ? Qu’est-il possible d’améliorer ?

Vous posez ces questions là à chaque fois que vous vous critiquez est un excellent moyen de travailler sa confiance en soi.

Fermer le menu